Archives pour janvier 2013

A l’approche de Noël, les réalisations ont trouvé de nouvelles inspirations…

Pour leur deuxième répétition commune avec des chorales amies, les chanteurs de La Ribambelle ont apprécié la cour couverte de neige pour leur récréation, la découverte du rythme avec les instruments à percussion à leur disposition, la confection de leur bâton de pluie et les premiers éléments de mise en scène pour leur spectacle du mois de mai…

Les tenues chaudes sont de sortie avec des couvre-chefs variés. Jugez plutôt :

Les classes qui s’étaient retrouvées en binôme pour célébrer l’Avent ont fêté l’épiphanie autour d’une galette des rois, certaines dans la salle polyvalente, d’autres au réfectoire ou encore en maternelles pour celles qui partageaient avec les Grandes Sections.

Echanges de cartes, confections de couronnes, chant pour les Mages ont accompagné la dégustation des parts, avec ou sans la fève….

Dans l’attente de Noël, les classes se sont rassemblées autour des personnages de la crèche pour s’échanger mutuellement des messages notés sur des étoiles échangées en binômes : Partage, Attention, Joie, Ecoute, Sourire…

Le texte des « 4 bougies » a été mimé pendant sa lecture :
Les quatre bougies brûlaient lentement.
L’ambiance était tellement silencieuse
qu’on pouvait entendre leur conversation.

La première dit :
 » Je suis la Paix !
Cependant personne
n’arrive à me maintenir allumée.
Je crois que je vais m’éteindre. »
Sa flamme diminua rapidement,
et elle s’éteignit complètement.

La deuxième dit :
 » Je suis la Foi !
Dorénavant je ne suis plus indispensable,
cela n’a pas de sens
que je reste allumée plus longtemps. »
Quand elle eut fini de parler,
une brise souffla sur elle et l’éteignit.

Triste, la troisième bougie se manifesta à son tour :
 » Je suis l’Amour !
Je n’ai pas de force pour rester allumée.
Les personnes me laissent de côté et
ne comprennent pas mon importance.
Elles oublient même d’aimer ceux
qui sont proches d’eux. »
Et, sans plus attendre, elle s’éteignit.

Soudain… un enfant entre
et voit les trois bougies éteintes.
 » Pourquoi êtes-vous éteintes ?
Vous deviez être allumées jusqu’à la fin »
En disant cela, l’enfant commença à pleurer.

Alors, la quatrième bougie parla :
 » N’aie pas peur, tant que j’ai ma flamme
nous pourrons allumer les autres bougies,
je suis l’Espérance !  »

Avec des yeux brillants,
l’enfant prit la bougie de l’Espérance…
et alluma les autres.

Que l’Espérance ne s’éteigne jamais
en nos coeurs et que chacun de nous
puisse être l’outil nécessaire pour maintenir
l’Espérance, la Foi, la Paix et l’Amour !