Pour terminer la première période, la musique est à l’honneur.

Des parents se sont proposés pour apporter et expliquer leur instrument de musique.

Lundi, découverte de la trompette et sa grande famille en passant du cornet au tuba. Nous avons même compris l’importance de la longueur du tube grâce à une expérience à base de tuyau d’arrosage et d’entonnoir ! Plus il est long, plus le son est grave.

Nous maitrisons le vocabulaire : l’embouchure sur laquelle on fait vibrer ses lèvres en soufflant, les pistons avec leurs trous qui peuvent laisser passer l’air dans des circuits plus ou moins long, la sourdine pour modifier le son à la sortie,…..

Quelle chance d’avoir aussi un petit concert rien que pour nous !

Mardi, nous avons chanté…. Françoise est venu nous faire découvrir des comptines qui jouent avec les notes de la gamme. Il y en avait avec une perdrix, une avec une clarinette perdue et une autre avec des jeux de mots sur chaque note.

Nous avons aussi vu quelle place elles avaient sur la portée et ses cinq lignes.

Jeudi, ce fut la clarinette : sortie de l’étui, nous avons observé le montage des différentes parties qui s’emmanchent les unes aux autres grâce à un embout en liège. Plus de pistons mais des clés qui se soulèvent. Plus d’embouchure mais une anche qui se remplace régulièrement. Le son de cet instrument à vent au bois d’ébène est très doux et peux produire jusqu’à 45 notes.

Pour conclure vendredi, test individuel du rythme sur une batterie électronique : plus de peaux tendu et de caisses encombrantes. L’ensemble se porte replié sur une valise et la frappe des baguettes donne le son grâce à un haut-parleur. Chacun  a pu s’essayer quelques secondes, avec plus ou moins d’agitation.

Nous avons également écouté une artiste chinoise à l’espace Desfriche sur son instrument à cordes, le DuongZeng, sorte de cithare où les chevalets sont amovibles pour accorder l’instrument en les déplaçant sous les cordes….

Semaine riche à renouveler à la prochaine période !