Ce 1er vendredi de Carême a été célébré dans la cour avec tous les élèves autour des rameaux bénis ensemble l’année dernière avec le Père Besançon.

Ave lui, nous avons évoqué ce « nettoyage » du coeur que nous allons faire au cours des 40 jours à venir, en famille d’abord avec ces deux semaines de congés de février, à l’école ensuite car nous vivrons ensemble toutes les fêtes pascales.

Les rameaux ont été réduits en cendre sous nos yeux, de belles prières pour habiller notre coeur de beaux habits et espérer dans le renouveau des jours à venir :

Cendre

Petite poussière grise, Tu dis la vie absente,  La vie disparue…

Mais tu sais dire aussi la formidable espérance,

Les lendemains qui chantent, La vie qui refleurit…

Seigneur,  Aide-moi à toujours me souvenir,

Que toute grisaille, Peut être  trouvaille