Archives pour juin 2010

C’est le mot d’ordre à retenir de notre célébration de sortie qui s’est déroulée ce lundi 28 juin dans la cour de l’école en présence de tous les élèves et du Père Besançon.

Notre panneau évolutif qui a marqué les temps forts de la Rentrée, Noël et Pâques, s’est illuminé de 8 rayons de lumière confectionnés en classe et reliés à un phare. Y sont inscrits tous les événements forts de l’année et ceux à venir où nous nous transformons en porteurs de Lumière.

Entre les pistes de réflexion et les chants entonnés en coeur, nous vivons cette dernière semaine de classe en nous tournant vers les semaines à venir, forts de beaux moments vécus à l’école et en souhaitant retrouver cette grande famille de La Providence en septembre pour partager et découvrir encore ensemble.

Les élèves de CM1 A de M. Bailleau nous ont offert un spectacle époustouflant avec la comédie musicale montée de bout en bout au cours de l’année. Chaque classe a pu admirer ce joli conte et se réjouir des aventures de Camille l’héroïne qui termine princesse avec un beau mariage au final !

Quelques clichés qui donnent une petite idée du travail réalisé :

A l’occasion d’un repas, les papilles des élèves de M. Bailleau ont frémi aux spécialités cuisinées par les familles. Plusieurs plats au menu en dépassant sans peur toutes les frontières : géographiques mais aussi celles des saveurs inhabituelles…

L’occasion aussi d’évoquer la tenue à table, les habitudes différentes…

Recette du Tiramisu

Si c’était à refaire, pas un n’hésiterait…

La cathédrale

Elle est très grande pour accueillir les pèlerins. Le toit est en cuivre et à cause de la pluie, il est devenu vert.(Albane et Marius)

La fabrication des vitraux

Le maître-verrier met un peu de pâte sur un tube. Il assemble les morceaux en verre soufflé comme les pièces d’un puzzle. (Caroline et Marin)

On souffle dans un bâton au bout duquel on a mis de la pâte à verre. Cela forme une grosse bulle. Pour colorer le verre, il faut du rubis pour faire du rouge, du saphir pour le bleu et de l’émeraude pour le vert. (Constant et Coralie)

Ils remplacent les vitres.
Ils remplacent aussi les livres parce qu’au Moyen-Age, on ne savait pas lire. (Audrey et Jeanne)

On met des clous pour que cela tienne. Après, on les met dehors pour que cela sèche. ( Mathilde et Jayson)

Le vitrail se lit du bas vers le haut. Chaque partie forme un chapitre de l’histoire.(Léa et Théo)

Chapitre 4
Chapitre 3
Chapitre 2
Chapitre 1

Les jeux

Au Moyen-Age, les enfants avaient des jeux qui ressemblaient aux nôtres. Le loup, Colin Maillard, la marelle et cache-cache. Mais ils avaient aussi des jeux comme le cheval de bois et les poupées en terre cuite qui ne ressemblaient pas aux nôtres.(Chloé et Gabin)

On jouait aux osselets, à Colin Maillard, au loup, à la marelle et au chevalier avec une épée et un cheval de bois.(Oriane et Enriqué)

Quand on jouait aux dés, on jouait de l’argent ou ses vêtements. On jouait beaucoup aux échecs ou aux dames. (Apolline et Julien)

Les maisons

Au Moyen-Age, les maisons pouvaient être en poutres avec des colombages ou bien en pierres.
Les personnes qui étaient riches, très riches, avaient des maisons en pierres et ceux qui étaient pauvres avaient des maisons en poutres et en colombages. ( Antoine et Soline)
Le rez-de-chaussée sert d’échoppe. Il y a un toit en pente parce qu’il pleut. (Solène et Mathieu)

Il n’y avait pas de salle de bains car il n’y avait pas d’eau courante. Il n’y avait pas d’eau courante parce qu’il n’y avait pas de tuyaux qui reliaient la mer avec les maisons. L’évier est une personne qui transporte l’eau des rivières aux maisons. (Mattéo et Lucile)

Il n’y a pas d’armoires. Il n’y a pas d’étagères. Il y a des coffres à la place. (Emilie et Yohan)

Une taverne au Moyen-Age est un bar. Une boutique s’appelle alors une échoppe.
Un encorbellement c’est quand les maisons sont avancées.
Le volet sert à fermer la boutique, il sert de table pour poser les marchandises.
Au Moyen-Age, on ne savait pas lire donc on a fait des enseignes. Les sculptures montraient les métiers. Par exemple, quand il y avait un poisson, c’était la poissonnerie. ( Alyssa et Jacques)

En Arts Plastiques, nous avons découvert Niki de Saint Phalle.

Après un travail de lecture en classe, c’est le grand jour : nous allons raconter une histoire dans le micro de la radio…

Ce mardi 1er juin, le soleil absent du ciel s’est montré généreux dans le coeur des enfants !
Voyez plutôt leurs mines réjouies pour vérifier vous-mêmes quelle joie les a animés ce jour-là.

Mme Dufour est venu faire de l’éveil musical aux petites et grandes sections ainsi qu’aux CP. Pour clore l’année, ilsont proposé aux autres classes de montrer ce qu’ils savaient faire de leur voix et de leurs mains en rythme dans la cour de l’école. Avec plaisir, le sgrands sont venus les applaudir

Travail de toute une année, l’enthousiasme des CM1 A n’a pas failli et c’est avec fierté qu’ils présentent leur oeuvre (scénario, composition des chants, fabrication des décors, mise en scène) à leurs camarades des autres classes, bon rôdage avant la représentation finale devant leurs parents…

Concours de gâteaux à la kermesse. De l’avis de ceux qui les ont mangés, ils étaient aussi bon à déguster qu’à regarder !

Bravo aux artistes :