Conte idéal pour comprendre « petit-moyen-grand », jouer avec les meubles du quotidien, écrire les objets… et se faire juste un peu peur avec l’arrivée des ours