Cette année, 150ème anniversaire de la fondatrice Jeanne Jugand est aussi l’année de sa canonisation.

Après avoir évoqué en classe l’action généreuse de cette femme qui a accueilli chez elle des personnes âgées sans ressources laissées à l’abandon avant de créer la première maison d’accueil, c’est une soeur de la congrégation d’Orléans qui est venue nous rendre visite pour nous parler du quotidien des religieuses au service de nos aînés.

DSC00728 [WEB]

Les enfants ont pu poser toutes les questions souhaitées : sur la tenue, la patience, ce qu’elle préfère, si elle prie souvent, leur nombre… A chaque fois, la soeur s’est pliée de bonne grâce à leur questionnement.

Ce quiles amarqué est de l’entendre dire qu’elle pouvait connaître des moments de fatigue et d’énervement vis-à-vis des autres soeurs mais que le pardon était le bien le plus précieux qu’elles partageaient entre elle.

Il a aussi beaucoup été question de l’amour avec lequel les personnes à leur charge sont considérées et combien ces dernières leur apportent.

Une dizaine de temps de prière émaille leur quotidien, seules, en communauté ou proposés aux résidents et personnes extérieurs, temps de prière qui leur permet de se ressourcer pour accomplir avec joie et bonheur leurs services.

DSC00737 [WEB]

A l’idée de pouvoir se rendre dans leur maison, certains ont eu les yeux brillants.